Articles

Affichage des articles du 2016

Roi et Pape, Cité et Église

Image
La doctrine de la soumission du Roi au Pape
et de la subordination de la Cité à l'Église


À l'occasion d'un passage du De Regno, nous rappellerons brièvement la pensée de saint Thomas d'Aquin avant de nous pencher sur celle de Jacques Maritain.

Voir le plan général du De Regno...

Voir le plan spécial du deuxième livreDe Regno...
Plan de l'article :
La doctrine de saint Thomas d'Aquin
La pensée de Maritain : distinction entre « Chrétienté sacrale » et « Chrétienté profane »
Critique de la thèse de Maritain
Naturel et surnaturel
L'homme, animal politique
Chrétienté et Révolution
Quelle Chrétienté aujourd'hui

La doctrine de saint Thomas

Si l’ordonnance du bien politique à la vie éternelle était un ordre de pure et simple finalité, alors la Cité serait purement et simplement soumise à l’Église, les princes au Souverain Pontife ; les Cités ne seraient que des parties de l’Église, car essentiellement incapables d’atteindre leur bien propre sans l’Église. Les Cités sera…

Bien commun et "Bien vivre"

Le bien commun : communion 
dans la ‘vie bonne’
Deux extraits de Saint Thomas d'Aquin pour illustrer un passage important du De Regno.

Voir le plan général du De Regno...

Voir le plan spécial du deuxième livreDe Regno...

« On a dit au premier livre, où il était question de l’économie et du gouvernement de la famille, que l’homme est naturellement politique ; c’est pourquoi les hommes désirent [naturellement] vivre ensemble et non pas en solitaires, ceci même au cas où quelqu’un n’aurait en rien besoin d’un autre pour mener une vie politique : car il y a une grande utilité dans la communauté de la vie sociale. Et ceci de deux manières :

Premièrement quant au ‘bien-vivre’ : chacun apporte sa participation, comme nous le voyons en toute communauté, où l’un sert la communauté par son office, l’autre par un autre, et ainsi tous vivent bien ensemble. Ce ‘bien vivre’ est donc éminemment la fin de la Cité ou de la société politique, et quant à tous pris ensemble, et quant à chacun en particul…

Le CHRIST-ROI

Image
La fête du Christ-Roi est de celles qui, instituées tardivement, n’ont pas pour objet l’un ou l’autre des faits historiques ou des mystères de l’œuvre du Salut, mais une vérité dogmatique, un thème général ou une dévotion. En fait la royauté du Christ est omniprésente dans toute l’année liturgique, y compris le dernier dimanche de l’année qui a pour thème la royauté eschatologique du Christ dans son triomphe définitif au dernier jour. Mais le royaume du Christ n’est pas, ou pas seulement eschatologique. Il n’est pas seulement attendu ; il est déjà là.



Voir notre article : Le Christ-Roi dans l'année liturgique.


L’objet propre de la fête célébrée le dernier dimanche d’octobre est la réalisation de ce Royaume dans les réalités temporelles, à savoir culturelles, politiques, économiques et familiales. Le Christ règne dès à présent en particulier sur les réalités temporelles ; telle est la raison de l’institution de cette fête, qui était inutile aux temps de Chrétienté.
« Malgré des af…

Création et Société

Image
La raison de la création du monde
et
la forme de la société politique

Voir le plan général du De Regno...

Voir le plan spécial du deuxième livreDe Regno...

Retour au texte de Saint Thomas d'Aquin...

L’œuvre de la création du monde se distingue en quatre étapes :

- production dans l’existence (Summa Theologica I, 44-46)
- distinction et ordonnance des parties (Summa Theologica I, 47-69)
- ‘ornementation’, c’est-à-dire production des diverses espèces d’êtres (Summa Theologica I,70-74)
- création et établissement de l’homme (Summa Theologica I, 90-102).

Cette vision théologique, qui n’entend pas poser de chronologie entre ces étapes, confirme ce que la politique manifeste de manière inductive.

Qu’est-ce-qui définit une société politique ? Le Prince qui la fonde - les hommes politiques qui établissent L’État - en sont la cause efficiente. Les citoyens n’en sont que la cause matérielle éloignée, la cause matérielle prochaine étant les corps sociaux et communautés inférieures à la C…